Vidéo entrevue: Il prépare le retour du camino Romieu

camino romieu pèlerin voie d'arles Feb 15, 2021
 

« On ne marche pas pour marcher, mais pour rencontrer des images et des sensations »

Bernard Cauquil de Sainte-Valière près de Carcassonne en France s’est donné comme mission de faire renaitre un chemin oublié où les pèlerins marchaient de Rome à Santiago par le camino Romieu.

Maçon de métier mais pèlerin dans l’âme, Bernard est fier de ses origines. Son arrière-grand-père de 10 générations habitait sur le chemin d’Arles. C’est donc très normal pour lui de suivre ses traces.

« Moi je suis éducateur (surtout auprès de jeunes en difficulté). J’aide les gens à se projeter dans leur vie, éliminer les problèmes qui les entourent et améliorer les relations avec leur famille et leurs parents… Ces dernières années je me suis appuyé sur mon ancien travail de maçon et, avec ces jeunes, on rénove des cabanes en pierre autour du chemin de Saint-Jacques en bas de chez moi. C’est très intéressant puisque je fais vivre des valeurs du chemin : hospitalité, rencontres avec les étrangers. Ces dernières années on a accueilli pas mal d’américains qui sont en voyage linguistique à Carcassonne…donc on fait un sacré mélange de jeunes et ce sont de très belles journées. »

Pèlerin à 8 ans

Très jeune, ce n’est pas que son âme de pèlerin qui lui disait qu’il allait un jour prendre le chemin, mais aussi le paysage qui l’entourait, beau à en couper le souffle, avec des collines à perte de vue.  Tout semblait prédestiné, naturel, pour lui ; même son nom, Cauquil (un dérivé de coquille) signifie pèlerin.

En 2000 il entreprend donc la voie d’Arles et parcourt son chemin en 40 jours avec une moyenne de 33km/jour. À l’époque il marchait aussi pour remercier la vie d’avoir pu changer de travail et ainsi, retourner vivre dans sa région.

Camino Romieu

Depuis quelques années maintenant, il consacre son temps non seulement à la renaissance mais aussi à la reconnaissance du camino Romieu, vieux de 4 000 ans, qui était jadis emprunté par d’anciennes tribus puis par les découvreurs romains et grecs. Il désire participer à la préservation de son patrimoine et ainsi mettre en valeur la richesse des choses oubliées comme ces parchemins récemment retrouvés datant de près de 600 ans. Le chemin Romieux, long de 500 km, passe par Arles, Montpellier, Béziers, Carcassonne, Mirepoix, Saint-Lizier, Loures et Saint-Jean-Pied-de-port. Quant à Sainte-Valière, où habite Bernard, elle est à mi-chemin entre Rome et Santiago.

« On dit :  tu prends le chemin mais c’est le chemin qui te prend… Moi j’ai mis la main dans cette histoire, ou plutôt un pied, mais St-Jacques a pris tout le bonhomme…lol… J’accepte cette œuvre, j’accepte cette mission. »

 

Clique ici pour écouter tous les autres balados/podcasts inspirants


Avec l’amiable collaboration des correcteurs Myriam Lachance, Monique Houle, Sylvie Pérusse, Francine Lachapelle, Nathalie Goyer, Diane Corriveau


On attend votre réaction avec grand plaisir.

Préparer – Informer – Inspirer

Plus de détails sur la préparation avec Québec Compostelle sur Facebook et Internet

 

Québec Compostelle

Une initiative à vocation sociale. Québec Compostelle milite avec une communauté grandissante de marcheurs, pour rendre enfin possible ici au Québec un grand chemin de randonnée pédestre Libre – Autonome – Abordable. Québec Compostelle est aussi l’instigateur d’un regroupement de tous les chemins québécois pour ainsi leur donner une meilleure visibilité. Québec Compostelle offre des ateliers et formations pour la bonne préparation à la randonnée pédestre de longue durée.

http://quebeccompostelle.com/ 

-Ça marche-

Réalise ton rêve de marcher au Québec ou Compostelle avec les programmes de préparation reconnus et qui on fait leurs preuves!

Voir les options

Ne manque rien de nos activités en recevant notre infolettre

Aucune publicité. Que du contenu Québec Compostelle de grande valeur.

Après ton inscription, va vite voir ta boîte courriels et possiblement ta boîte indésirables